Quelles mentions doivent porter les étiquettes des compléments alimentaires ?

Les règles d’étiquetage des compléments alimentaires sont celles des denrées alimentaires courantes auxquelles s’ajoutent certaines particularités. Ces règles sont définies par la réglementation européenne, avec des spécificités françaises, ainsi que dans certains cas par des normes, des codes et usages professionnels ou des avis émanant des autorités.

Le responsable de la mise sur le marché d’un produit est tenu d’apposer un étiquetage conforme à la réglementation. Il est soumis à des obligations et des interdictions sous peine de sanctions en cas de non-respect.

Les mentions suivantes obligatoires sur toutes les denrées alimentaires, dont les compléments alimentaires :

·        Dénomination de la denrée alimentaire,

·        Liste des ingrédients,

·        Allergènes et substances provoquant des intolérances,

·        Quantité de certains ingrédients ou catégories d’ingrédients (ingrédients « actifs »),

·        Quantité nette de la denrée,

·        Date de Durabilité Minimale ou Date Limite de Consommation,

·        Conditions particulières de conservation et/ou d’utilisation,

·        Nom ou raison sociale et adresse de l’exploitant (UE),

·        Pays d’origine ou lieu de provenance (dans certains cas),

·        Mode d’emploi si nécessaire,

·        Numéro de lot

Les indications obligatoires supplémentaires sur l’étiquetage des compléments alimentaires sont les suivantes:

·        le nom des catégories de nutriments ou substances caractérisant le produit ou une indication relative à la nature de ces nutriments ou substances

·        la portion journalière de produit dont la consommation est recommandée

·        un avertissement contre le dépassement de la dose journalière indiquée

·        une déclaration visant à éviter que les compléments alimentaires ne soient utilisés comme substituts d’un régime alimentaire varié

·        un avertissement indiquant que les produits doivent être tenus hors de la portée des enfants.

 

L'étiquetage, la présentation et la publicité des compléments alimentaires ne portent aucune mention affirmant ou suggérant qu'un régime alimentaire équilibré et varié ne constitue pas une source suffisante de nutriments en général.

Un complément alimentaire ne doit pas revendiquer la prévention ou le traitement des maladies. En revanche, les étiquettes des compléments alimentaires peuvent comporter des allégations de santé.

 

Pour plus d’informations sur l’étiquetage des compléments alimentaires, vous pouvez consulter le Guide Etiquetage Des Compléments Alimentaires SYNADIET (prochainement mis en ligne)

 

Catégorie: