Vous êtes ici

Appel à accompagner les aspirations des Français en matière de compléments alimentaires

Publié le 28.07.2022

Type de publication : Communiqués de presse

Réponse à l'Académie de médecine

Le 28 juillet, l'académie de Médecine a publié un communiqué de presse invitant les Français à faire preuve de discernement à l'égard des compléments alimentaires.

Synadiet tient, en premier lieu, à rappeler la sécurité des compléments alimentaires vendus sur le marché français. Ces derniers sont soumis à une règlementation stricte qui, bien que différente de celle des médicaments, n'en reste pas moins garante de leur sécurité. Les compléments alimentaires sont ainsi examinés par les autorités avant leur mise sur le marché. Ils incorporent uniquement des ingrédients autorisés règlementairement, via des listes, après une analyse de leur sécurité. Ces listes évoluent régulièrement afin de prendre en compte les évolutions scientifiques et les réalités du terrain. Ainsi, les compléments alimentaires sont soumis à une surveillance post-commercialisation qui permet aux autorités de surveiller les effets indésirables pouvant éventuellement survenir suite à leur consommation et d'adapter, au besoin, l'encadrement des produits.

Par ailleurs, si nous partageons le credo de l'académie de Médecine selon lequel, une alimentation variée et équilibrée devrait suffire à satisfaire les besoins nutritionnels de la population, il convient néanmoins de noter que, comme le savent les membres de l'académie et les Français en consommant :

  • 80% des compléments alimentaires vendus en France contiennent des ingrédients (plantes, substances, huiles essentielles, produits de la ruche ...) dont l'effet est physiologique et non nutritionnel et dont la consommation via un régime varié et équilibré est très faible voire inexistante. Ces produits ne visent aucunement à pallier les carences ou déficiences de leurs consommateurs mais à résoudre leurs inconforts du quotidien ou à les maintenir en bonne santé.
  • Un certain nombre de Français, ont des besoins nutritionnels spécifiques à des périodes de leurs vies qu'ils peinent à satisfaire par leur alimentation. Il convient de leur offrir une solution afin de les maintenir en bonne santé.

Ces éléments, et la satisfaction des consommateurs, expliquent pourquoi les compléments alimentaires se sont ancrés dans les habitudes des Français. Leur consommation, loin d'être déraisonnée est au contraire guidée par les aspirations profondes des Français pour des produits naturels, simples et traditionnels afin d'entretenir leur santé et de prévenir des déséquilibres physiologiques. Ces aspirations doivent être entendues.

 

C'est pourquoi, Synadiet

  • Soutient pleinement la demande de l'académie de médecine pour une meilleure formation des professionnels de santé aux compléments alimentaires. Nous considérons en effet essentiel que ces derniers soient en mesure de répondre aux questions de leurs patients à l'égard des compléments alimentaires
  • Soutient pleinement la demande de l'académie de médecine pour une bonne information des consommateurs. Synadiet et ses adhérents s'emploient en ce sens depuis toujours. Vous trouverez ICI un condensé de leurs recommandations
  • Déplore la proposition conservatrice de l'académie de médecine d'interdire un certain nombre d'ingrédients naturels actifs pour les réserver aux médicaments.
  • Rappelle que les compléments alimentaires font déjà apparaître sur leurs étiquetages les précautions d'emploi nécessaires à leur consommation sûre, dont notamment les interactions médicamenteuses existantes lorsqu'elles sont avérées
  • Appelle de ses vœux les responsables publics à répondre à la volonté des Français d’être acteurs de leur santé en accompagnant leur demande pour des produits de santé naturelle. A l’heure de la prévention santé, les démarches responsabilisantes et impliquantes en santé doivent être soutenues, accompagnées, encadrées.