LES NUTRIFORM BUSINESS DAYS APPROCHENT

Publié le 22.07.2019

 
Pour la deuxième année consécutive SYNADIET est partenaire du congrès international des compléments alimentaires qui se tiendra les 11 et 12 septembre prochain.
 
Alliant avec équilibre des conférences de qualité avec des temps de networking, le congrès permet aux participants de se tenir informer des actualités du secteur et de développer leur réseau professionnel.
 
Grace à notre partenariat, les adhérents de SYNADIET bénéficient d'une réduction de 10% grâce à notre code promotionnel.
 
 
 

INTERVIEW CROISEE DE DELPHINE DUPONT ET PHILIPPE MILLET

Delphine Dupont est Directrice Générale de Synadiet et Philippe Millet est organisateur du programme des Nutriform Business Days et rédacteur en chef d'Actif Magazine.

 

Delphine Dupont : Quel sera le fil conducteur de cette troisième édition des Nutriform’Business Days ?
 
Philippe Millet : Plus que jamais, il sera question d’innovation. Avec un « supplément d’âme ». A travers les conférences et les tables rondes, l’innovation sera explorée sous un nouvel angle : elle sera liée au développement durable et équitable. Il en sera question lorsque nous aborderons les oméga 3, les extraits végétaux.
 
Delphine Dupont : Quels en seront les temps forts ?
 
Philippe Millet : Le programme de cette troisième édition a été conçu afin que tous les sujets abordés soient des temps forts. Quelques-uns, cependant, me semblent intéressants à souligner.
Les résultats d’un sondage « original » seront présentés et discutés. La société Harris Interactive a en effet accepté de « jouer le jeu » avec les Nutriform’Business Days en réalisant un sondage exclusif sur les « non-consommateurs » de compléments alimentaires. Le but de ce sondage n’est pas de faire un constat, mais de servir de base de réflexion aux marques de compléments alimentaires pour qu’elles puissent trouver les moyens de séduire ces « non-consommateurs ».
Autre temps fort, la table ronde consacrée à la distribution va permettre de découvrir de nouveaux acteurs de la distribution des compléments alimentaires. Notamment, ce qu’on appelle le multi-level channel – nous débattrons notamment de la vente à domicile. Avec un témoignage exclusif d’une marque de compléments alimentaires qui a réussi à devenir numéro 1 des ventes sur le site Amazon. Son dirigeant expliquera les clés de ce marché. Nous parlerons bien sûr de la distribution en pharmacie avec une enseigne leader dans les officines.
Last but not least, nous aurons le plaisir d’échanger avec Yannick Jauzion, ancien grand joueur de l’équipe de France de rugby. Un joueur qui a toujours consommé des compléments alimentaires – il nous dira si c’est grâce à cela qu’il a pu connaitre la très longue et belle carrière qu’il a eue…
 
Delphine Dupont : Pensez-vous déjà à la quatrième édition ?
 
Philippe Millet : Dire que nous ne pensons pas à la prochaine édition, serait mentir. Nous avons d’ores et déjà quelques idées de sujets. Un qui nous semble particulièrement porteur à la fois en termes de marché et d’innovation est celui de la nutrition personnalisée. Quelques pistes allant dans ce sens seront d’ailleurs évoquées cette année…
 
-
 
Philippe Millet : Synadiet est partenaire des Nutriform’Business Days pour la seconde année consécutive. Pour quelles raisons ?
 
Delphine Dupont : L’une des missions de Synadiet est l’animation de la vie du secteur des compléments alimentaires. A ce titre, nous organisons et sommes partenaires des événements structurants de la profession. Les Nutriform’Business Days font, sans aucun doute, partie de ces événements. Nous nous devons donc de les soutenir. Ceci, d’autant plus qu’il s’agit d’un congrès unique dans l’univers du complément alimentaire qui réunit les acteurs du secteur autour d’experts scientifiques, marketing, réglementaires.
 
Philippe Millet : Concrètement et objectivement, que pensez-vous que ce congrès apporte à vos adhérents ?
 
Delphine Dupont : Le congrès a plusieurs dimensions. Il va donc apporter à chacun ce qu’il recherche. Il est, en premier lieu, informatif. Il permet à nos adhérents de se tenir au courant et de prendre de la hauteur sur les sujets réglementaires, marketing, innovation, scientifique ou marché. La variété des sujets abordés et l’alliance de pédagogie et de technicité permet à chacun de se former et de rester au fait des actualités du secteur. Le congrès est d’ailleurs habilité comme centre de formation.
Ensuite, les Nutriform’Business Days comprennent des temps importants de networking permettant à nos adhérents d’échanger avec leurs parties prenantes, de créer ou de renforcer leurs liens avec leurs partenaires. Dans ces discussions, des opportunités se créent et des projets naissent.
 
Philippe Millet : Cette année, Synadiet a un temps d’expression libre, le jeudi 12 septembre à 12h20. Pouvez-vous nous en dire plus ?
 
Delphine Dupont : A cette occasion, Nicolas Cappelaere, vice-président, représentant de Synadiet au sein de l’EHPM et directeur général des laboratoires Ineldea, va présenter les résultats d’une toute nouvelle étude réalisée par Deloitte pour Synadiet. Il s’agit d’une étude qui analyse et chiffre l’impact économique négatif de la réglementation européenne sur notre secteur. Elle traite des impacts en matière d’innovation, d’emploi ou encore d’information du consommateur. Elle s’intéresse particulièrement à l’encadrement des allégations et au manque d’harmonisation. Par ailleurs, l’étude chiffre le développement économique du secteur au cours des dix prochaines années en fonction de trois scénarios réglementaires. Notre objectif est de faire réagir les institutions européennes avec ces données et de les pousser à faire évoluer le cadre dans lequel nous travaillons. L’étude n’est pas encore publiée donc je ne peux pas vous encore vous en livrer davantage. Il faudra attendre le congrès.
 
Pour plus d'information, cliquez ICI