Vous êtes ici

Conférence de Presse SYNADIET du 20 mars 2019 - Les compléments alimentaires, des produits de santé de premier recours.

Publié le 20.03.2019

Type de publication : Dossier de presse

Dans le cadre de l’Observatoire Synadiet annuel, OpinionWay a interrogé les Français sur leurs perceptions et leurs habitudes de consommation des compléments alimentaires.

Les Français en recherche de produits de santé naturels

Il apparaît que 46% des Français ont déjà consommé des compléments alimentaires. Pour ces derniers, les compléments alimentaires constituent une solution naturelle pour entretenir leur santé et éviter de prendre des médicaments lorsque ce n’est pas nécessaire. En effet, la naturalité des produits (40%), la volonté de limiter sa consommation de médicament (38%), et le souhait d’entretenir sa santé (37%) ressortent comme les principales motivations des consommateurs.

C’est parce qu’ils sont en recherche de produits de santé naturels, que les consommateurs sont 93% à prendre des compléments alimentaires à vocation de santé, contre 40% qui les consommeraient pour des raisons de beauté.

Une image positive des compléments alimentaires

Dans ce contexte, l’image des compléments alimentaires est en progression. 93% des Français reconnaissent leurs bénéfices pour la santé. Ils constatent notamment leurs bienfaits à certaines périodes de la vie comme la croissance ou le vieillissement (+7 points vs 2018), à certaines périodes de l’année pour éviter et limiter les petits maux (+8 points vs 2018), pour prévenir ou ralentir certains problèmes de santé (+13 points vs 2018) et pour limiter les déficiences alimentaires (+9 points vs 2018*).

Les ingrédients qui composent les compléments alimentaires sont également jugés bons voire très bons par les Français et bénéficient, comparativement, d’une meilleure image que les médicaments sans ordonnance et que l’homéopathie. En outre, plus de 80% des Français considèrent que les produits de la ruche, les plantes médicinales, les vitamines et minéraux, les omégas 3,6,9, et les huiles essentielles sont bons, voire très bons, pour leur santé et celle de leurs proches.

Si 59% des consommateurs de compléments alimentaires en prennent à la suite du conseil d’un professionnel de santé, les Français sont en attente d’une plus grande implication des acteurs de la santé. Ainsi, plus de la moitié des Français souhaitent que leur médecin leur conseille ou leur prescrive des compléments alimentaires. Si ce souhait est plus marqué chez les consommateurs (entre 59% et 85%), il est cependant significatif parmi les non-consommateurs. Ces derniers sont en effet 30% à souhaiter recevoir le conseil d’un médecin. De même, 55% des Français estiment que les mutuelles devraient rembourser les compléments alimentaires.

Une croissance pérenne du marché

Dans ce contexte, la croissance du marché continue. En 2019, le marché affiche ainsi 1,3% de croissance. Avec 1,9 milliard d’euros de chiffre d’affaires, le marché des compléments alimentaires fait la part belle aux indications de santé. En particulier, trois indications concentrent une grande partie du marché.

À elles trois, le sommeil/stress, la digestion, et la vitalité concentrent en effet 51% des ventes en pharmacie, 41% des ventes en GMS, et 35% des ventes en parapharmacie.

Synadiet se félicite du développement maîtrisé du marché et de la bonne image des compléments alimentaires, témoins de l’investissement des entreprises du secteur dans la qualité des produits.

 

Veuillez trouver en téléchargement dans l'encart de droite :

- Les chiffres du marché 2018 ;

- L'enquête Opinion Way sur la perception qu'ont les Français des compléments alimentaires ;

- Le dossier de presse de l'observatoire.