Vous êtes ici

Propositions Européennes 2019

Publié le 10.12.2018

6 leviers d’action pour une Europe qui soutient les entreprises du complément alimentaire

La construction européenne a permis de créer le plus grand marché intérieur du monde. Ce faisant, elle a offert des perspectives économiques importantes à nos entreprises. Un certain nombre de freins persistent cependant qu’il convient de lever afin de garantir une véritable libre circulation des produits.
En tant que Syndicat National des Compléments Alimentaires, Synadiet a établi une liste de propositions nécessaires à la croissance économique d’un secteur à fort potentiel. Nous portons ce message avec d’autant plus de force que le développement de notre secteur sera également porteur de santé pour les européens et de réduction des coûts de cette santé pour les systèmes de solidarité nationale.

Au nombre de 17, ces propositions sont réunies en six parties thématiques. Certaines sont d’application plus large que le seul secteur des compléments alimentaires. Elles visent à garantir le dynamisme du secteur alimentaire européen.

Une fois mises en place, les mesures proposées permettront :

  • De développer l’export du secteur des compléments alimentaires. Nous estimons que l’exportation pourrait passer de 10% actuellement à 30% du chiffre d’affaires.
  • De libérer l’innovation et l’investissement dans la recherche
  • D’offrir une voie de diversification pour les agriculteurs. Il y a actuellement 53 000 hectares de plantes à parfum, aromatiques et médicinales en France. Nous estimons qu’il est possible d’atteindre 80 000 hectares dans 5 ans, et 120 000 hectares dans 10 ans.
  • D’encourager l’implication de la population dans l’entretien de leur capital santé, dans une démarche de prévention. Ceci permettrait de diminuer les coûts de santé actuellement couverts par la solidarité nationale.
  • De développer l’emploi dans le secteur des compléments alimentaires. Nous estimons qu’il serait possible de passer de 16 000 emplois en France actuellement à près de 30 000 emplois dans 10 ans.
     

Mots clés : Innovation - PPAM - harmonisation - filière - option 2B - allégation graduée - tradition - BPF - simplification - transposition - application - éléctions européennes 2019