Cahier des compléments alimentaires N5 - Prédiabète et resvératrol

Publié le 07.12.2022

Synadiet publie les résultats d’une étude médico-économique menée par le cabinet Frost & Sullivan sur les effets du resvératrol dans la prévention du prédiabète de type 2 : 113 000 cas seraient ainsi susceptibles d’être évités chaque année en France. Retrouvez l'étude et le communiqué de presse dans le bloc de droite.

  • Le prédiabète de type 2 : un enjeu majeur de santé publique

Du fait de la gravité de ses conséquences (9e cause de mortalité mondiale), de son importante prévalence (4% des Français en souffrent) et de sa croissance à une allure épidémique, le diabète de type 2 constitue aujourd’hui un enjeu majeur de santé publique. Son installation, progressive et insidieuse, est précédée d’une phase de prédiabète dans laquelle se situent plus de 5 millions de Français. Si l’entrée dans la phase prédiabétique est réversible, seules des mesures hygiéno-diététiques sont aujourd’hui recommandées aux personnes prédiabétiques. Néanmoins, des études pré-cliniques ont montré la capacité du resvératrol à modifier certains facteurs de risque du diabète.

  • Le resvératrol : un outil de prévention du prédiabète de type 2

Fondée sur une analyse de la bibliographie scientifique et sanitaire disponible, l’étude médico-économique publiée par Synadiet conclut que 113 00 cas de prédiabète de type 2 pourraient être évités chaque année en France grâce à la prise de compléments alimentaires à base de resvératrol.

Questionné sur le sujet, le professeur Jean-Marie Bard, biochimiste à l’Université de Nantes et patricien hospitalier à l’Institut de cancérologie de l’Ouest, explique que le resvératrol « fait partie des substances ayant fait l’objet de nombreuses études précliniques montrant sa capacité à modifier certains facteurs de risque des maladies cardiovasculaires et du diabète ».

Il ajoute que disposer ainsi d’une substance naturelle permettant de « retarder le passage du prédiabète au diabète représenterait une véritable avancée » dans la prévention de cette maladie.

  • L’importance de la prévention santé

Cette nouvelle étude publiée par Synadiet rappelle l’importance de la prévention en matière de santé. La supplémentation s’inscrit, en effet, dans une démarche globale dans laquelle l’individu devient un acteur responsabilisé et impliqué dans l’entretien de son capital santé.

Outre une amélioration significative de la santé de la population française, l’étude médico-économique montre qu’une prise de compléments alimentaires à base de resvératrol bénéficierait à l’ensemble de la société en faisant économiser, chaque année, près d’un milliard d’euros de dépenses à la collectivité

Selon Christelle Chapteuil, présidente de Synadiet, « le virage de la responsabilité en santé a été pris depuis une décennie par une partie des Français. Cette démarche de prévention est vitale car elle s’inscrit dans une vision holistique de la santé : les consommateurs de compléments alimentaires ont compris que la prévention est une démarche globale et pas simplement une gélule. »