Vous êtes ici

Malgré leurs détracteurs, les compléments alimentaires sont très appréciés des Français

Publié le 04.12.2015

Type de publication : Communiqués de presse

Paris, le 24 novembre 2015
 
Souvent en proie aux sujets polémiques, les compléments alimentaires sont pourtant des produits réglementés, et sûrs, très appréciés des Français. En effet, 92% de ceux qui en consomment en ont une bonne image selon un récent sondage TNS Sofrès pour Synadiet . Un engouement qui s’exprime dans le dynamisme du marché français des compléments alimentaires qui a enregistré une croissance de 6,4% en 2014.
 
Des consommateurs avertis, satisfaits et confiants dans les compléments alimentaires1
Qui est le consommateur de compléments alimentaires ? Une personne qui envisage sa santé comme un capital à préserver par une bonne hygiène de vie. 85% des consommateurs de compléments alimentaires portent en effet une grande attention à ce qu’ils mangent avant même de recourir aux compléments alimentaires. D’ailleurs, 79% voient comme un bon moyen de contribuer à leur maintien en bonne santé. Que ce soit pour accroître le tonus, faciliter la digestion, lutter contre le stress ou encore améliorer le sommeil, ces consommateurs se déclarent satisfaits à 85% des bénéfices apportés par les compléments alimentaires.
 
Moins consommateur que consomm-acteur, le Français adepte des compléments alimentaires se documente, notamment sur Internet, pour en faire un usage éclairé et les consomme raisonnablement à raison de 2 à 3 programmes par an2. Il prend aussi conseil auprès des professionnels de santé dont son médecin ; 55 % des compléments alimentaires consommés étant prescrits ou conseillés par ce dernier selon les chiffres de la dernière étude NUTRINET Santé parue en 2013. 
 
La pharmacie, où les consommateurs peuvent obtenir les conseils des professionnels de santé, est d’ailleurs le premier circuit de vente des compléments alimentaires avec 51% des achats consommateurs en valeur. Lorsqu’il décide de se procurer ces produits sur Internet, le consommateur de compléments alimentaires n’en demeure pas moins avisé : 89%  achètent sur des sites clairement identifiés pour leur fiabilité, 54% sur des sites spécialisés en pharmacie, parapharmacie ou santé/beauté et 47% sur des sites dédiés aux marques de compléments alimentaires . 
 
Les compléments alimentaires, des produits sûrs
N’est pas complément alimentaire qui veut ! Afin de garantir innocuité et sécurité aux produits se réclamant de la catégorie des compléments alimentaires, depuis 15 ans, le nombre de textes réglementaires encadrant la profession - depuis la conception du produit jusqu’au dispositif de nutrivigilance mis en place en 2010 - s’est considérablement étoffé. 
 
Sur 80 millions de boites vendues chaque année, l’ANSES n’a répertorié ces 4 dernières années que 1 190 cas de nutrivigilance liés directement à la consommation de compléments alimentaires dont 282 effets indésirables avérés, soit moins de 4 cas sur 1 million de boites achetées ! Des effets indésirables constatés pour la plupart réversibles, dès l’arrêt de la consommation du produit. 94% des consommateurs de compléments alimentaires font d’ailleurs valoir une consommation sans effets secondaires1.
 
Informer les professionnels et veiller à la sécurité du consommateur : la mission du Synadiet
Parce qu’un professionnel bien informé c’est un consommateur bien conseillé et que Les textes relatifs à l’étiquetage des compléments alimentaires sont nombreux et parfois complexes à mettre en œuvre, SYNADIET accompagne ses professionnels adhérents dans la mise en application de la réglementation au travers de formations et d’informations régulières et d’une charte de qualité.
 
SYNADIET a également élaboré un Guide Etiquetage des Complémentaires Alimentaires pour aider ses adhérents à satisfaire aux exigences des réglementations et garantir un étiquetage qui permette une consommation en toute sécurité. 
 
Ce guide qui comprend l’ensemble des textes réglementaires français et européens applicables concernant l’étiquetage des compléments alimentaires, toutes les mentions obligatoires et facultatives d’un étiquetage et les lignes directrices relatives au libellé des allégations santé a par ailleurs été transmis aux autorités de tutelle.
 
Les compléments alimentaires : définition (extrait de la Directive 2002/45/CEE)
Il s’agit de denrées alimentaires, dont le but est de compléter le régime alimentaire normal, et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres susbtances ayant un effet nutritionnel ou physiologique..., sous forme de doses, à savoir les formes de  présentation telles que les gélules, les pastilles, les comprimés, les pilules…
Les compléments alimentaires : en chiffres
- Un marché de 1.481 milliard en France5
- Une consommation de 18€/hab/an5
- La France : au 10ème rang des pays consommateurs derrière la Finlande, la Norvège, la Belgique le trio en tête5
- 15,7 % des adultes et 5,6 % d’enfants (3/17 ans) sont consommateurs de compléments alimentaires2
- 2/3 des consommateurs font 1 à 2 programmes par an1.

A propos de SYNADIET

SYNADIET est devenu le 1er syndicat national de compléments alimentaires en Europe. Il regroupe 230 entreprises adhérentes (consultants, fabricants, façonniers, fournisseurs d’ingrédients, distributeurs, laboratoires d’analyse,...), qui représentent 90% de la profession en France. En phase avec les exigences réglementaires et sanitaires, SYNADIET formule des propositions et met en place des actions concrètes pour une évolution responsable de son secteur d’activités, notamment sur les sujets qui ont trait à la qualité, à l'information et à la sécurité du consommateur. SYNADIET est ancré dans la culture du dialogue et de la concertation. C'est un interlocuteur reconnu, et privilégié, des autorités.
 

1. Enquête TNS Sofrès pour le Synadiet, avril 2015, base consommateurs de compléments alimentaires, univers des 25 ans et plus.
2.«Consommation de compléments alimentaires en France : profil des consommateurs et contribution à l’équilibre nutritionnel», exploitation de l’enquête INCA2  (Les études individuelles nationales de consommations alimentaires) par le CREDOC - Avril 2010
3. Enquête TNS Sofrès pour le Synadiet, juin 2014 « Achat de compléments alimentaires sur le Web »
4. Bilan ANSES 2010-2014 de la nutrivigilance
5. IADSA 2010/2011
 
> Communiqué de presse à télécharger dans le bloc réservé à droite.